Marketing07.09.2016 Nostalgie, quand tu nous tiens !

 Ahhh la rentrée et ses nouveautés. Tiens, c’est moi ou une fois encore il y a comme de la nostalgie dans l’air ? Je ne parle pas (seulement) de la fin des vacances mais plutôt de cette ambiance rétro-nostalgique qui perdure.

 

Ce n’est pas un scoop, depuis plusieurs années nous sommes habitués à ces retours réguliers dans le temps. A grand renfort de rééditions d’anciens modèles phares (vêtements, voitures, ameublement), ou encore de spots publicitaires ‘made in revival’ (Mars et sa pub emblématique ‘My girl’ ou la réutilisation des ours blanc pour Coca-Cola), les marques sont devenues imbattables au jeu du « retour vers le passé ». Il y a quelques années en arrière on parlait d’ailleurs de « boom du néo-rétro ».

 

A une époque où « l’authenticité » devient de plus en plus un principe essentiel de la stratégie pour les marques, le revival est un bon moyen pour elles de pouvoir l’insinuer en douceur.

 

Un passé confortable et sympathique

 

Selon le portail de statistiques Statista, notre pays se placerait cette année encore comme le plus pessimiste.

 

Retrouver un souvenir de son enfance par le biais d’un programme tv, d’un vêtement ou d’un objet emblématique d’une époque, nous ferait nous sentir bien (ou du moins, un peu mieux). On connaît déjà, ça nous rassure, ça nous rappelle de bons moments… Et en « temps de crise » il semble que ce sentiment de nostalgie rassurante fasse vendre !

 

Loin d’être finalement une tendance un peu superficielle qui ne touche que les consommateurs du « c’était mieux avant », ou les hipsters branchés, cette tendance nostalgique rétro touche désormais tous les domaines (jeux vidéos, mode, médias, musique) et devient plus présente dans notre quotidien.

 

Cet automne, par exemple, alors que les casques de réalité virtuelle Playstation VR et Oculus Rift arrivent en France, c’est le retour d’une rivalité historique entre deux constructeurs japonais qui secoue les gamers les plus rétros : Nintendo VS Sega (ndlr : Sega retiré du marché des consoles depuis 2001, c’est AtGames qui a en reprit la licence). En octobre, c’est donc la Nintendo Mini Nes et la Sega Mega Drive qui feront leur retour. Avec dans leur version d’origine des jeux comme Sonic, Mortal Kombat, Metroid ou Donkey Kong. Des rumeurs affirment même que Nintendo préparerait le grand retour des cartouches en plastique pour commercialiser les jeux de sa nouvelle console NX (au lieu des cd).

 

Nostalgie, quand tu nous tiens !

sega

 

Les marques de baskets, jouent également le jeu du rétro. Après le retour de la Pump de Reebok et de la Gazelle d’Adidas, c’est au tour de Nike de ressortir un de ses modèles phare des années 90, les Nike Air Max Plus TN, les fameuses Requin, en une version plus féminine, et mises au goût du jour.

Au delà des marques, cet esprit nostalgique se retrouve aussi dans les médias notamment sur le petit écran avec de nombreux reboot comme L’Arme Fatale, MacGyver (coupe mulet presqu’incluse), Twin Peaks, Xéna la guerrière ou Perry Mason. Ou encore la chaîne Nickelodeon qui lance prochainement une chaîne exclusivement dédiée aux émissions et dessins animés rétro.

macgyver-650x300

Un courant de fond à exploiter

 

Cette tendance régressive de fond est particulièrement intéressante, dans une société pourtant dominée par l’ultra-modernité, la course à l’innovation et le numérique, car elle laisse présager que l’esprit nostalgique n’est pas prêt de s’éteindre. Finalement, les marques ont tout à y gagner à faire du neuf avec du vieux, et pourquoi pas en mieux !

× Veuillez entrer un email valide

Découvrez la newsletter de Brainvalue & restez informés des dernières actualités